Edizioni Terra Santa
Le symbole eau-Esprit dans le judaïsme ancien - Frédéric Manns

Le symbole eau-Esprit dans le judaïsme ancien

 

Le symbole eau-Esprit est-il une création johannique ou bien est-il déjà connu dans le judaïsme ? La conclusion de l'auteur est que le symbole de l'eau vive comme signifiant l'Esprit appartenait déjà à la liturgie juive de la fête des Tentes.

Pour traduire la richesse de la révélation chrétienne, les évangélistes ont eu recours à des symboles. Tandis que le langage rationnel est souvent réducteur, le symbole « donne à penser », selon l’expression de P. Ricoeur. Personne ne conteste que Jean, l’auteur de l’évangile spirituel, se meut dans un univers de symboles. Au chapitre 7 de son évangile, les fleuves d’eaux vives qui doivent jaillir du Christ et du croyant sont interprétés comme signifiant l’Esprit.Ce symbole eau-Esprit est-il une création johannique – comme le pensait le P. Daniélou – ou bien est-il déjà connu dans le judaïsme ? La conclusion de l’auteur est que le symbole de l’eau vive comme signifiant l’Esprit appartenait déjà à la liturgie juive de la fête des Tentes. Une connaissance plus précise de la littérature juive du temps permet de mieux saisir la polyvalence du symbole de l’eau vive.

Idioma: Francés
Número páginas: 340
Formato: Libro
Año publicación: 1983

Editor: Franciscan Printing Press
Colección: Analecta

Compartir
Autor

Frédéric Manns, francescano, presbitero e biblista, è professore emerito presso lo Studium Biblicum Franciscanum di Gerusalemme. È uno dei massimi esperti del rapporto tra giudaismo e cristianesimo dei primi secoli. Ha pubblicato saggi e studi esegetici tradotti in varie lingue. Per Edizioni Terra Santa è autore di: L’ebreo di Nazaret. Indagine sulle radici del cristianesimo (2019), Terra Santa sacramento della fede. Pellegrinaggio cristiano e cammino della vita (con A. Coniglio, 2015), Beata colei che ha creduto. Maria, una donna ebrea (2009).

además

Artículo añadido a tu carrito!

ir a la caja continuar navegando